samedi, 30 juin 2012

La certification MSC

De 1997 à 1999, le Marine Stewardship Council a développé en collaboration avec les différentes parties prenantes, des experts halieutes et des organisations du monde entier, le référentiel environnemental MSC. Le référentiel est accompagné d'un programme de traçabilité "chaîne de garantie d'origine", qui se concrétise par un audit sur chaque entreprise de la chaîne d'approvisionnement, permettant de remonter jusqu'à une pêcherie certifiée. En cas de certification, elle est accordée pour 5 ans, et la pêcherie est auditée une fois par an. Après 5 ans, l'évaluation doit être renouvelée.

Le 29 mai 2012, la Compagnie des pêches Saint-Malo et ses marins ont reçu la certification MSC sur le pont de la Grande Hermine. Une semaine après, le 7 juin 2012, le Comptoir des pêches d'Europe du Nord et son équipage ont aussi reçu cette certification. Pour les deux armements, la certification MSC permet aussi de conforter leur positionnement sur le marché.

Pour mieux connaître cette certification, on peut se connecter sur le site notre-planete.info

vendredi, 29 juin 2012

Collecter plus de plastique

22 % des emballages plastiques mis sur le marché sont actuellement recyclés. Pour des raisons techniques et économiques, les consignes de tri ont été limitées aux seuls corps creux tels les bouteilles et flacons. Pour recycler plus, il faudrait étendre la palette de déchets d'emballages à trier à tous les déchets plastiques y compris les films plastique, les pots de yaourt, les barquettes en polystyrène… Toutefois pour éviter de généraliser des mesures potentiellement contre-productives d'un point de vue économique et environnemental, une expérimentation est actuellement menée en France auprès de 51 collectivités correspondant à 3,7 millions de Français.

déchets,tri sélectif,recyclage,environnement,plastique

L'étude, financée par Eco-Emballages, vise à déterminer si la modification des consignes de tri sera bénéfique. Cette collecte étendue s'accompagne d'une augmentation des coûts de collecte et de caractérisation des différents matériaux sur les centres de tri. Il faut aussi s'assurer que ces nouveaux plastiques, collectés et triés, seront recyclés.

Pour en savoir plus, on peut lire l'article publié sur le site actu-environnement.com

jeudi, 28 juin 2012

Les statues de l’ile de Pâques ont un corps

Les statues de l’ile de Pâques sont connues pour représenter de grosses têtes, pourtant ces statues ont plus de la moitié de leur taille enfouie sous terre et révèle l’existence d’un corps et de mains recouverts de nombreuses écritures. Située dans l’océan Pacifique, cette ile volcanique a été découverte par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, le jour de Pâques de l’an 1722, et est devenue ensuite possession Chilienne en 1888. De nombreux mystères entourent l’ile de Pâques et la découverte de ces écritures enfouies sous terre relance les recherches.

amérique du sud,chili,océan,sciences,écologie,ile,ile de pâques

Les scientifiques sont presque tous d’accord pour dire que c’est à la suite d’un écocide que la population de l’ile a disparue. Ces géants de Pierre étaient-ils été enfouis sous terre au départ des Rapanui, premiers habitants de l’île ou bien le temps est-il la cause de cet enfouissement ? L'hypothèse la plus vraisemblable est qu'un raz de marée ancien a balayé l'île et sa civilisation ancienne, qui se perd dans la nuit des temps, est là, sous les pieds des touristes. Les statues n'ont pas été enterrées, mais le déluge a du transporté et amené tant de débris, de poussières et de terre que la civilisation a disparue comme effacée d'un seul coup.

mercredi, 27 juin 2012

El Solitario Jorge

El Solitario Jorge, Georges le solitaire, la dernière tortue géante de son espèce, vivant dans une des îles de l'archipel des Galapagos, est morte ce dimanche 25 juin. Les îles Galapagos, dans l'océan Pacifique, sont situées à environ 1.000 km des côtes sud-américaines et appartiennent à l'Equateur. Elles abritent une faune et une flore très variées. L'animal était l'unique survivant de l'espèce "Geochelone Abigdoni". Son âge était estimé à plus de 100 ans, sachant qu'auparavant les tortues de son espèce peuvaient vivre jusqu'à 200 ans) El Solitario Jorge avait été découverte en 1972 sur l'île de Pinta, alors que les scientifiques pensaient que cette espèce de tortue était éteinte depuis longtemps.

tortues,galapagos,amérique,espèces menacées,espèces indigènes

Des tentatives pour assurer sa reproduction avaient toutes échoué, malgré l'introduction dans son enclos de deux tortues femelles, génétiquement proches, originaires de l'île d'Espanola, une autre île de l'archipel.

Source : Le Nouvel Observateur

mardi, 26 juin 2012

Les Miels de fleurs, Miels de montagne, Miels de forêt

A la mi-mai, la floraison du robinier ou acacia est courte. Les fleurs ne résistent pas aux gelées tardives, ni aux vents du nord ou aux orages : la récolte du miel d'acacia est soumise aux conditions météorologiques. Ce miel, très réputé, est limpide, d’une couleur claire légèrement irisée. Si d’autres floraisons ne sont pas intervenues simultanément, le miel d’acacia restera longtemps liquide. Sa saveur est très douce, son parfum délicat et floral, parfois avec un accent de vanille.

apiculture,abeilles,ruche,miel,aquitaine

En Aquitaine, le miel de tilleul se produit essentiellement dans les Pyrénées. La floraison, en juin-juillet, est intense et éphémère. Ambré clair à la récolte, le miel prend, à l’état solide, une teinte qui peut varier du blanc au jaune. Son arôme est mentholé et fleuri ; au goût, on trouve parfois une pointe d’astringence.

L’arbousier est un arbuste des régions méditerranéennes qui s'est implanté sur la frange Atlantique. Il fleurit de fin octobre à début décembre, en petites grappes de fleurs blanc-crème en forme d’urne, semblables aux fleurs du muguet, en même temps qu’il donne ses fruits, comparables à des petites fraises d’un rouge vif. Son nectar produit un miel sombre, presque noir, dont la récolte s’effectue en novembre. Son parfum est puissant. Sa saveur surprenante, d’amande amère mêlée aux épices orientales. Sa cristallisation est rapide, d'une granulation grossière.

Les Miels de fleurs, Miels de montagne, Miels de forêt ont des caractéristiques variables en fonction des fleurs et du terroir de récolte. Par exemple : le miel toutes fleurs de printemps en Béarn, contient un mélange de pissenlit et de crucifères. La cristallisation du miel est un phénomène complexe faisant intervenir une multitude de critères (sucres, acidité, humidité, conditions de stockage et conditionnement…) dont les effets sont encore mal maîtrisés.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site apiculteurs-en-aquitaine.fr

lundi, 25 juin 2012

Le petit éolien

Alternative au photovoltaïque pour la production d'électricité renouvelable chez le particulier, le petit éolien peine à prendre son essor en France. En cause, la réglementation dissuasive pour la construction, mais aussi l'absence de tarif d'achat privilégié. En 3 ans, seules 2.500 éoliennes dont la puissance reste inférieure à 36kW et dont le mât ne dépasse pas 30m de haut, ont été installées en France. Passée une hauteur de mât de 12 mètres, les éoliennes font l'objet d'une procédure complexe incluant une demande de permis de construire et une notice d'impact.

éoliennes,énergies renouvelables,urbanisme,énergies,photovoltaïque

Le tarif d'achat de l'électricité éolienne fixé par l'arrêté du 17 novembre 2008 dans le cadre des Zones de développement éolien  et pour des installations réinjectant l'intégralité de leur production sur le réseau, ne distingue pas les projets selon la taille des machines. Dans le cadre d'une ZDE, l'auto-consommation, même partielle, est donc à exclure. Hors ZDE, le producteur ne peut vendre l'électricité de gré à gré qu'à un responsable d'équilibre agréé par Réseau de transport d'électricité. Quelle que soit l'option choisie, les tarifs ne permettent pas au petit éolien d'être rentable.

Pour en savoir plus, on peut consulter l'article publié sur le site actu-environnement.com

dimanche, 24 juin 2012

L'amant de Patagonie

Qui connaît mieux qu'Isabelle Autissier, navigatrice les mers du Grand Sud, les histoires de La Patagonie. L'amant de Patagonie, le roman d'Isabelle Autissier puise à la fois aux sources du réel et de la fiction, sur fond de colonisation des terres patagonnes par les blancs, d'affrontements sanglants entre les tribus Yamana et Alakaluffs, de croyances scandées et d'anthropologie naissante.

samedi, 23 juin 2012

Energie positive

Le lycée Vaclav Havel de Bègles, premier lycée à énergie positive en Aquitaine, est très attendu pour la prochaine rentrée scolaire, le 4 septembre 2012. L’architecte Philippe Véron, du cabinet Ersol à Talence, concepteur du lycée avec Alain Ducasse et Dominique Gorse, explique «avoir fait appel à toute la panoplie de technologies existantes», pour créer un bâtiment le plus économe possible.

Pour cela les architectes ont favorisé une orientation nord et sud, permettant un maximum d’éclairage naturel, une isolation renforcée, fenêtres double-vitrage, renouvellement d’air via une ventilation double-flux, captation optimale de l’énergie solaire, stores «brise-soleil» commandés automatiquement. Les toitures végétalisées permettront de récupérer les eaux de pluie, qui seront stockées dans plusieurs bassins. Le lycée produira au final plus d’énergie qu’il n’en consomme, grâce à 400m² de capteurs solaires fournissant l’eau chaude de l’établissement et le chauffage du gymnase, le reste du chauffage étant fourni par une chaufferie au bois, et plus de 2 500m² de panneaux photovoltaïques.

Source : article de Mickaël Bosredon

vendredi, 22 juin 2012

Dans la Garonne, c'est le noir complet

Marc Lafosse, ancien champion de France de natation, président de la section natation des Girondins, donne son point de vue dans le journal Sud-Ouest sur la Garonne.

garonne,bordeaux,fleuve,pollution,poissons,saumon,port,environnement

Jamais, ce fleuve ne deviendra un lieu de baignade, il y a de trop forts courants. Au pied des piles du Pont de Pierre, il y a des tourbillons excessivement dangereux.
La Garonne est une rivière à embâcles, branchages et des troncs d'arbres, transportés de l'amont vers l'aval lors des périodes de crue.
Dans la Garonne, c'est le noir complet. On n'y voit absolument rien. À la surface comme au fond. La couleur marron du fleuve ne signifie pas que l'eau est sale. La coloration de l'eau est d'origine physique : elle est due à la floculation des particules d'argile. C'est le résultat de la rencontre entre les eaux douces chargées d'argile venant du bassin versant et les eaux salées chargées de sodium, magnésium, calcium provenant du golfe de Gascogne. Lors du contact se forment des floculats, lesquels se déposent au fond de l'estuaire. Ce qu'on appelle la crème de vase.
La pollution de la Garonne est limitée car les rives sont peu industrialisées et la chance veut qu'il y ait les marées. Les courants jouent le rôle d'une chasse d'eau.Le port de la Lune est fréquenté par sept espèces de poissons migratoires d'intérêt communautaire : le saumon atlantique, l'esturgeon, la lamproie marine, la lamproie de Planer, la lamproie de rivière, la grande alose et l'alose feinte. Ces espèces remontent la Garonne pour aller se reproduire en amont dans l'estuaire.

jeudi, 21 juin 2012

Les conditions d'un urbanisme optimal

Les Nations Unies estiment que la population mondiale devrait atteindre 9 milliards d'individus d'ici 2050, une pression insoutenable dans le modèle de développement actuel. Des pics de croissance démographique sont attendus dans les zones urbaines. On prévoit qu'environ 6,3 milliards de personnes vivront dans les villes d'ici 2050 contre 3,5 milliards aujourd'hui.

urbanisme,population,démographie,planète,ville


Les spécialistes mondiaux de l'environnement présents lors de la conférence Planet Under Pressure ont planché sur les conditions d'un urbanisme optimal. Leurs recommandations pour répondre aux multiples défis de la durabilité au niveau mondial ont été communiquées pour le sommet de la Terre "Rio+20" organisé par les Nations Unies et qui s'est ouvert le 20 juin 2012. La question climatique exige d'assurer une bonne gouvernance écologique des villes. Des solutions existent :

  • la planification des infrastructures par l'investissement public encourageant le transit et optimisant l'accessibilité
  • l'amélioration de l'aménagement du territoire et des normes de construction axée sur l'efficacité et la modularité
  • renverser la tendance à l'augmentation de la surface des logements.
  • arrêter de subventionner les aménagements privilégiant les faibles densités de population et les îlots urbanisés, favorisant la circulation automobile aux dépends du transit public.
  • S'appuyer sur un marketing social valorisant un mode de vie plus sobre.

Pour en savoir plus, on peut l'article publié sur le site notre-planete.info

mercredi, 20 juin 2012

Faire appel aux fourmis

En août 2009, 4700 mètres cubes de pétrole brut se sont déversés au cœur de la Réserve naturelle des coussouls de Crau, suite à la rupture d’un pipeline. 5 hectares d’une végétation unique en Europe de l’ouest, une pseudo-steppe, ont été détruits. Sous l’égide de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) et du Laboratoire de chimie de l’environnement, un vaste programme de réhabilitation du site a été mis en place.

fourmis.jpg

La totalité des sols pollués par la fuite de pétrole ont dû être excavés. L’ensemble des éléments constitutifs du sol ont été réimplantés : graines, bactéries, champignons…en respectant l’organisation du sol initiale. Aujourd’hui la végétation reprend petit à petit ses droits. Et pour l'aider, les chercheurs de l'Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie (IMBE) ont décidé de faire appel aux fourmis. « Parmi la trentaine d'espèces présentes ici on a cherché celles qui transportent les graines pour se nourrir », explique Marielle Renucci, spécialiste des insectes. L’objectif est de favoriser le réensemencement de la pseudo-steppe en laissant les fourmis Messor barbarus semer les graines qu’elles transportent au gré de leurs pérégrinations. Les reines ont été capturées dans les jardins de Marseille après leur vol nuptial, cet automne, puis ont passé l’hiver en laboratoire. Le printemps venu, elles ont été introduites sur le terrain pour qu’elles fondent une nouvelle fourmilière.

Pour en savoir plus sur ce projet, on peut consulter le site sciencesetavenir.fr

mardi, 19 juin 2012

La marche pourrait être le transport de l'avenir

Certains analystes proches de l'Association pour l'étude du pic pétrolier et gazier, tels que Harald Frey, de l'Institut des transports de l'université de technologie à Vienne en Autriche, se plaisent à souligner que l'ère du transport automobile de masse ne durera pas plus de 200 ans. Elle représente une fraction temporelle minime en regard des 6 millions d'années pendant lesquelles les humains et leurs ancêtres se sont déplacés à pied. Selon une étude de l'université de technologie de Vienne, le gain de temps permis par la voiture individuelle n'augmente dans aucune grande métropole de la planète. Marcher, rouler à vélo, utiliser scooters et voitures électriques, revenir à la voiture à chevaux, sont autant de mobilités qui pourraient émerger dans un futur proche. D'ores et déjà, il faut réduire la taille des automobiles et promouvoir les autobus en site propre, optimiser le nombre de passagers par véhicule, relocaliser au lieu de globaliser, changer d'échelle de valeurs, promouvoir la lenteur plutôt que la vitesse, la coopération plutôt que la compétition.

marche,pétrole,transport,ville,vélo,carburants,consommation

Pour Harald Frey, qui dit efficacité énergétique dit effet rebond, la modération de la consommation de carburant par des véhicules plus efficients aura tendance à donner l'illusion de pouvoir aller toujours plus loin pour le même coût. Elle ne changera pas la donne, mais ne fera que reporter le problème de la dépendance au pétrole et la congestion urbaine. D'où la nécessité de redessiner l'espace urbain. La capitale autrichienne en est un exemple, qui a su chasser les voitures en réhabilitant l'espace public au profit du tramway, du vélo et de vastes zones piétonnes. En raison d'une offre de qualité de transports en commun, de plus en plus de Viennois renoncent à passer leur permis de conduire. Redessiner l'urbanisme, lutter contre l'étalement des zones pavillonnaires totalement dépendantes de l'automobile, valoriser le commerce de proximité plutôt que les grandes surfaces sont autant de mesures susceptibles d'atténuer les effets du pic pétrolier. En fin de compte, ce sont les piétons qui seront gagnants, car ils bénéficieront d'une qualité de vie élevée dès lors que les villes se décongestionneront. La marche pourrait être le transport de l'avenir.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site actu-environnement.com

lundi, 18 juin 2012

L'incinération des déchets en France

Avec 127 usines dispersées sur son territoire, la France rassemble un tiers du parc européen d’incinérateurs. Pourtant, les informations relatives à ces installations sont très parcellaires et fournies bien souvent par les seuls exploitants ou les syndicats de traitement. Citoyens, associations, journalistes, sont à la recherche de données sur les usines actuelles, mais aucune source indépendante n’en fait la synthèse. Le site La France de l’incinération a pour objet de palier à ce manque de disponibilité et d’accessibilité des données. On peut consulter la carte de France de ces 127 incinérateurs et leurs fiches descriptives très détaillées.

environnement,pollution,déchets,recyclage,france,réchauffement climatique

Les données qu’il contient sont le résultat d’un travail de recherche et de compilation réalisé en 2011 par le Cniid et enrichi par le travail des associations locales. Ces nouveaux outils statistiques et cartographiques permettent de mettre en lumière de nouvelles thématiques comme la contribution de l’incinération au réchauffement climatique, la production des résidus dangereux issus de l’incinération de déchets non dangereux ou la mainmise du secteur privé sur l’incinération en France.

dimanche, 17 juin 2012

Les sentinelles de la biodiversité

Petites îles de Méditerranée, les sentinelles de la biodiversité

En partenariat avec le Conservatoire du littoral, l’Aquarium de Paris présente du 8 juin au 31 aout 2012 l’exposition « Petites îles de Méditerranée, les sentinelles de la biodiversité » dont l'objectif est de sensibiliser les visiteurs sur l’urgente nécessité de protéger ces espaces représentant un réel enjeu pour la biodiversité méditerranéenne. Sur ces espaces réduits tout est en effet accentué : les pollutions, la pression touristique, les espèces invasives, les changements climatiques. Le Conservatoire du littoral participe à la protection de ces micro-espaces depuis 2005.

samedi, 16 juin 2012

L’allergie au pollen

L’allergie au pollen est due à l'environnement. On ne peut pas considérer l’allergie uniquement d’un point de vue médical, elle doit être traitée de manière environnementale, seul moyen de faire de la prévention. La conception des plantations urbaines doit mettre en accord les objectifs de végétalisation des villes et la question des allergies aux pollens. En France 10 à 20% de la population est allergique au pollen mais les plantes en villes sont nécessaires à l'environnement. Une bonne prise en compte du problème des allergies ne passe pas par une suppression de toutes les plantes incriminées mais par une réflexion raisonnée sur l’organisation et la gestion des espaces verts.

pollen,environnement,ville,pollution,végétalisation,santé

Même si la ville, comparée aux zones rurales, compte une végétation moins importante,  l’organisme des personnes vivant en ville est plus sensible et donc plus réactif aux allergies. La pollution rend plus sensible aux allergies, elle a également un effet sur les plantes qui, stressées, pollinisent plus. De plus, certaines substances de l’air se fixent sur les grains de pollens et modifie le potentiel allergisant.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site vegetation-en-ville.org

vendredi, 15 juin 2012

Les taux de pollens du mois de juin

En France, le Réseau national de surveillance aérobiologique mesure les taux polliniques grâce à un réseau de capteurs qui enregistrent en continu les taux de pollens dont ceux qui proviennent des graminées. Les graminées présentent de longues feuilles étroites insérées sur la tige ou en touffes, les plus communes sont les fétuques, les ray-grass, l'ivraie, les pâturins, le blé, le seigle, l'orge, l'avoine, l'oyat des dunes, les roseaux, le millet, l'herbe des pampas, le maïs. Les graminées ont un potentiel allergisant très élevé surtout au mois de juin. Plus de 20% des Français sont touchés par des réactions allergiques dues aux pollens de ces graminées. Le grain de pollen, produit par les organes mâles des plantes, pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires et peut provoquer ce qu'on appelle communément le rhume des foins.

santé,pollen,plantes,plantes herbacées,ville,air,pluie

La pollinisation des graminées est favorisée par l'alternance de périodes chaudes et d'épisodes orageux donc la météo joue un rôle déterminant dans ces épisodes allergiques. Une journée très ensoleillée, sans précipitation, avec des températures élevées et un vent modéré est particulièrement propice à la libération et à la dispersion des pollens. L'apparition d'orages crée des turbulences venteuses qui remet en suspension les pollens. Seule une pluie soutenue pourra les précipiter au sol et diminuer la concentration des pollens dans l'air.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site pollens.fr

 

jeudi, 14 juin 2012

Avril et mai, les mois de pleine saison

Avril et mai, sont normalement des mois de pleine saison pour le maraîchage. Or, les pluies répétées et les températures nocturnes basses de ces derniers temps provoquent des pertes de plantes et des retards dans les récoltes. En Gironde, au mois de mai les nuits ont été froides, la température est même descendue jusqu’à 0 °C, dans la première quinzaine ». Les plantes en ont souffert et certaines, parmi lesquelles des radis et des salades, se sont noyés. Les semis de carottes ont aussi dû être refaits. Le basilic a gelé et les fèves ont trois semaines à un mois de retard. Seule la pomme de terre d’Eysines a bien résisté.

alimentation,alimentation biologique,amap,maraîchage,maraicher,pluie,potager,gironde

Le système d’Amap engage les gens par contrats pour certaines quantités et protège un maraîcher de ce type d'aléas. Mais certains Amapiens risquent de ne pas comprendre  le manque de diversité des produits proposés dans les paniers hebdomadaires et quittent le circuit à la fin du contrat.

Source l'artcile d'Elsa Provenzano du journal 20 minutes

mercredi, 13 juin 2012

Le jardinage en lasagnes

Si le terrain est rocailleux ou si on habite en ville avec uniquement une dalle de béton comme jardin, on peut opter pour le jardinage en lasagnes, technique proche de la culture sur buttes issue de la permaculture. On utilise et entasse des déchets organiques pour créer et enrichir un sol sans labour, et obtenir des résultats quasi-immédiats.

L'écocentre du Périgord propose des formations, pour en savoir plus, on peut se connecter sur le site de l'association ecocentre.org

mardi, 12 juin 2012

Au sommet de Rio

Dans une semaine, du 20 au 22 juin, au sommet de Rio, 50 000 participants fixeront de nouveaux objectifs concernant sept thèmes essentiels, dont la sécurité alimentaire, l'eau et l'énergie. Le rapport GEO-5, principal diagnostic élaboré par l'ONU sur l'état de la planète, appelle les gouvernements à s'assigner des objectifs plus ambitieux ou à renforcer ceux qui existent déjà et qui, pour la plupart, n'ont pas été atteints. Selon le dernier rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement qui sera présenté durant ce sommet de Rio, sur les 90 objectifs les plus importants en matière d'environnement, quatre seulement connaissent des progrès sensibles dont la préservation de la couche d'ozone et le développement de l'accès à l'eau potable. Par contre pour la lutte contre les changements climatiques, la reconstitution des ressources halieutiques et la lutte contre la désertification peu de progrès, voire aucun, n'ont été constatés.

écologie,onu,alimentation,eau,énergies,brésil,planète

Ce rapport recommande aux États de se concentrer sur les aspects à l'origine des changements climatiques, notamment la croissance démographique et l'urbanisation, les énergies fossiles et la mondialisation des échanges. Les scientifiques établissent une corrélation entre la combustion d'énergies fossiles et l'accélération des changements climatiques, comme les sécheresses et les inondations. La modification du climat a aussi un coût économique. Les dégâts économiques annuels infligés par ces changements sont évalués entre 1 et 2 % du PIB mondial d'ici à 2100, si la hausse des températures se situe autour de 2,5 °C.

Source AFP

lundi, 11 juin 2012

Vinification Bio

Au 1er août 2012, la règlementation encadrera aussi la vinification Bio et autorisera l'utilisation de la mention " vin Bio " en Europe. Un cahier des charges " vinification Bio " précis limitera strictement les intrants utilisables, les apports en sulfites autorisés et interdira certaines pratiques de vinification (plus d'acide sorbique ou Sorbate, plus de sulfate d'ammonium, plus de traitement thermique au-delà de 70C, plus d'électrodyalyse), dans l'objectif du respect de la nature du produit et l'expression de la qualité du terroir dont il est issu. La mention " issu de raisin de l'Agriculture Biologique " sera supprimée dès cette année 2012, et apparaitera sur les étiquettes la mention " Vin bio " et le logo Bio EU , le logo AB restera facultatif.

vin bio,vins,viticulture,label bio,gironde,aquitaine

La région Aquitaine a vu les surfaces converties en bio progresser de 41 % entre 2009 et 2010, et de 23 % en 2011 avec 9 500 hectares et plus de 700 exploitations, 3 fois plus de surfaces en 3 ans en Gironde et 4 fois en Lot-et-Garonne. Une performance qui place le vignoble girondin Bio en 2ème place nationale, et en 1er département de France d'appellations d'origines protégées (AOP).

Sources : bordeaux-gironde-actu.fr