Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 mars 2015

Les nouveaux cratères de Sibérie

Deux cratères ont été découverts en juillet 2014 dans la péninsule de Yamal en Sibérie. Depuis cette découverte, plusieurs autres cratères, de toutes tailles, y ont été repérés par des scientifiques russes. Selon les scientifiques russes, des dizaines d'autres cratères de ce type sont probablement présents dans cette région. L'exploration de ces cratères est rendue difficile du fait des dégagements de gaz qui semblent s'y produire régulièrement. Selon les scientifiques, ces objets doivent être étudiés, mais c'est dangereux car des émissions de gaz peuvent s'y produire sur de longues périodes de temps, sans savoir quand elles peuvent survenir.

sibérie,russie,changements climatiques,méthane,gaz à effets de serre,sciences,séismes


Quel est le phénomène à l'origine de ces cratères ? Pour l'instant, le mystère demeure. La principale hypothèse avance qu'ils sont causés par des dégagements de gaz souterrains (du méthane, notamment). Un phénomène qui pourrait être corrélé au réchauffement climatique, ainsi qu'à des phénomènes sismiques.

Source : journaldelascience.fr

dimanche, 22 février 2015

Quelle aventure !

Une vidéo étonnante tournée d'hélicoptère au-dessus de l'autoroute 407, près de la Route Dixie au nord de Toronto au Canada.

autoroute,automobile,circulation,transport,nature,vidéos,humour


samedi, 21 février 2015

Le ver crée une partition invisible

L’éditeur de solutions de sécurité Kaspersky décrit le groupe de hackers, baptisé groupe Equation, comme l’un des groupes de cyber-attaque les plus sophistiqués au monde. Spécialisée dans le cyberespionnage, cette entité opère depuis 2001, et peut-être même depuis 1996, à l’aide de malwares. Ces hackers ont notamment exploité deux vulnérabilités zero-day (c'est-à-dire qui ne sont pas connues de l’éditeur ou pas corrigées) identifiées dans le ver Stuxnet bien avant que ce dernier ne soit déployé. Selon l’éditeur russe, plusieurs dizaines de milliers de victimes ont été la cible d’Equation dans plus de trente pays. Ce malware se propage via une clé USB infectée dans laquelle le ver crée une partition invisible qui contient les commandes de contrôle ainsi que les données dérobées. Lorsque la clé USB est insérée dans un ordinateur ayant accès à l’Internet, elle transmet ses données et reçoit de nouvelles commandes.

informatique,securite,logiciel,internet,mathématiques


Les chercheurs sont tombés sur un outil à la fois fascinant par sa complexité et totalement effrayant par sa puissance. Il s’agit d’un module identifié sous le nom de « nls_933w.dll » grâce auquel les assaillants peuvent reprogrammer le microgiciel d’un disque dur ou SSD. Ce module crée un espace invisible sur le système de stockage qui résiste à un formatage de niveau militaire. Les données dissimulées sont toujours disponibles pour l’assaillant, même après le formatage du disque dur et la réinstallation du système d’exploitation. Une fois qu’un disque dur ou SSD a été infecté, il est impossible de détecter ou de supprimer ce module malveillant.

Source : futura-sciences.com

vendredi, 20 février 2015

Isolation par l'extérieur et patrimoine

Deux dispositions inquiétaient notamment les associations dans le projet de loi sur la transition énergétique : celle empêchant les maires de s’opposer par leurs documents d’urbanisme à une isolation par l’extérieur (art. 3) et celle rendant obligatoire une telle isolation, sauf cas de « disproportion manifeste » (art. 5).

ville,urbanisme,architecture,batiment,énergies,isolation


ville,urbanisme,architecture,batiment,énergies,isolation


La SPPEF (Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France) et les associations du « G8 Patrimoine » demandaient, s’agissant de l’impossibilité pour les maires de s’opposer à une isolation par l’extérieur, une exception pour les « bâtiments construits avant 1948« . Ce 12 février 2014, elles obtiennent du Sénat, d’une part, que les communes conservent la maîtrise de leurs documents d’urbanisme en la matière avec simple possibilité pour le maire d’y déroger par une « décision motivée » et, d’autre part, que cette dérogation ne soit pas applicable aux bâtiments « construits en matériaux traditionnels », à qui les dispositions protectrices des documents d’urbanisme continueront donc à s’appliquer, si le texte reste en l’état. Le Sénat a, par ailleurs, voté le compromis obtenu par les associations à la Commission de l’économie ne rendant obligatoire qu’une « isolation » et non plus nécessairement une « isolation par l’extérieur » en cas de « travaux de ravalement importants« . Il pourra donc s’agir notamment d’une isolation par les combles.

jeudi, 19 février 2015

La génération Z, les aptitudes changent

La génération Z (12-24 ans), qui a grandi avec les jeux vidéo et les téléphones portables, a gagné des aptitudes cérébrales en termes de vitesse et d’automatismes, au détriment parfois du raisonnement et de la maîtrise de soi, explique le professeur de psychologie Olivier Houdé. Dans cet entretien accordé à l'AFP, le directeur du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant du CNRS-La Sorbonne (LaPsyDé) et auteur du livre "Apprendre à résister" (Le Pommier), il préconise un apprentissage adapté à ces mutations.

cerveau,santé,mémoire,sciences humaines,sciences sociales,éducation


Le cerveau reste le même, mais ce sont les circuits utilisés qui changent. Face aux écrans, et du coup dans la vie, les natifs du numérique ont une sorte de TGV cérébral, qui va de l’œil jusqu’au pouce sur l'écran. Ils utilisent surtout une zone du cerveau, le cortex préfrontal, pour améliorer cette rapidité de décision, en lien avec les émotions. Mais cela se fait au détriment d’une autre fonction de cette zone, plus lente, de prise de recul, de synthèse personnelle et de résistance cognitive.

Pour lire la suite de l'interview : sciencesetavenir.fr

mercredi, 18 février 2015

Méditer pour garder sa matière grise

Passé la vingtaine, le cerveau affiche déjà des signes de vieillissement. Son volume et son poids commencent, par exemple, à diminuer. De précédentes recherches ont démontré que chez les adeptes de la méditation, la dégradation de la substance grise liée au vieillissement était moindre.

cerveau,mémoire,vieillissement,santé,méditation,sciences humaines,psychologie

Une méditation de 20 minutes par jour pendant huit semaines suffirait pour que les premiers bénéfices concrets deviennent vraiment visibles. © Alice Popkorn


L'équipe de chercheurs de l'UCLA (University of California, Los Angeles) a publié ses résultats dans la revue Frontiers in Psychology. « Nous pensions observer des effets limités à certaines régions cérébrales associées à la méditation, explique le docteur Florian Kurth, de l'UCLA Brain Mapping Center, coauteur de l'article. Au lieu de cela, nous avons observé un effet étendu bien au-delà de ces régions, dans tout le cerveau à vrai dire. »

Pour en savoir plus: consulter l'article publié sur le site defutura-sciences.com

mardi, 17 février 2015

Spot, le chien du futur

Spot, le nouveau robot quadrupède de Boston Dynamics, a de quoi surprendre. Non seulement il monte les marches et trotte avec aisance au côté de son maître mais, surtout, il encaisse des coups sans tomber. Une performance technique qui montre les progrès accomplis par l’entreprise depuis son robot-mulet AlphaDog.


Spot, un nouveau robot quadrupède chez Boston... par Futura-Sciences

Source : futura-sciences.com

lundi, 16 février 2015

Des insectes peuvent-ils tirer profit d'OGM ?

Les insectes peuvent-ils tirer profit de plantes génétiquement modifiées insecticides ? Cette question est issue d’un article scientifique publié en 2014 dans la revue Bulletin of Entomological Research par des chercheurs brésiliens et Monsanto. Ces chercheurs montrent que le maïs MON87701*MON89788 génétiquement modifié pour produire une protéine insecticide favorise le développement d'un lépidoptère non cible, leSpodoptera eridania.

ogm,monsanto,alimentation,sciences,insectes,insecticides,maïs


Les auteurs ont noté que cette chenille se développait davantage quand elle se trouvait en contact avec ce maïs GM Bt. Les auteurs expliquent simplement que ce phénomène n’est pas lié à « la présence de la toxine [Bt] » mais « indirectement aux modifications non souhaitées des caractéristiques de la plante causées par l’insertion du transgène ou des étapes d’amélioration végétale après transformation ». Ce qu’affirment, depuis de nombreuses années, les scientifiques sceptiques vis-à-vis de la transgenèse qui considèrent que l’insertion d’un transgène peut produire des effets connexes non désirés.


Pour en savoir plus, on peut lire l'article sur le site infogm.org

dimanche, 15 février 2015

Le train des nuages


Des trains pas comme les autres - Le Pérou par flt29

samedi, 14 février 2015

Le paradoxe de Fermi

Au début des années 1950, le physicien et prix Nobel Enrico Fermi lançait la discussion sur le paradoxe apparent suivant : alors qu’environ deux cents milliards d’étoiles existent dans notre galaxie, et que plusieurs centaines de milliards de planètes orbitent également autour d’elles, comment peut-il se faire que nous n’ayons pas encore été visités par des civilisations d’extraterrestres ?

espace,système solaire,exploration,sciences,croissance,ressources,planète,astronomie


Faisons l’hypothèse que la vie émerge sur une fraction même très minime de ces milliards de planètes : les dimensions de notre galaxie laissent espérer, pour une civilisation comme la nôtre assez proche de la capacité d’explorer à une fraction appréciable de la vitesse de la lumière les systèmes environnants, une exploration d’une large part de la galaxie en un temps inférieur à 1 million d’années. Or ce temps n’est que le dix-millième environ de l’âge de notre galaxie, la voie lactée, âgée d’environ 13 milliards d’années, ou de notre univers, âgé de 14 milliards d’années environ. Il eût donc été fort probable que notre planète ait été visitée par plusieurs centaines d’espèces différentes d’extraterrestres, qui sont à ce jour remarquablement absentes.
Un point semble toutefois avoir été peu discuté par Fermi : le délai dont nous disposons avant d’épuiser les ressources à notre disposition, que ce soit à l’échelle de notre planète Terre, ou même à l’échelle de l’Univers observable. Sous l’hypothèse apparemment raisonnable d’un taux de croissance de la consommation et de l’utilisation des ressources de 2% par an, la durée d’épuisement des ressources de la Terre est de quelques centaines d’années, avec une large marge d’incertitude. Une croissance de 2% par an poursuivie pendant quelques millénaires grille presque nécessairement le système planétaire qui en subit l’expérience.
Nous tenons donc ici ce que j’estime être la meilleure réponse au paradoxe de Fermi. On peut lire l'intégralité de l'article de Gabriel CHARDIN Président du Comité des très grandes infrastructures de recherche du CNRS sur le site liberation.fr

vendredi, 13 février 2015

Superbe réussite du vol de l'IXV

Ce mercredi 11 février, superbe réussite du vol de l'IXV, cet avion spatial expérimental de l'Esa qui a bien contrôlé sa descente en pilotant ses moteurs et ses volets, . Mis à part un petit retard au décollage à cause un souci technique, la mission s'est déroulée comme prévu.

espace,astronomie,esa,agence spatiale


L'IXV est descendu sous parachute dans l'océan Pacifique, par 3° de latitude nord et 123° de longitude ouest et a été récupéré. Mais tout n'est pas fini car il reste dans les réservoir un peu d'hydrazine, un carburant dangereusement toxique.

Avez-vous déjà rêvé d’un voyage spatial ?

Comment vivre dans l’espace ? Pourriez-vous habiter sur Mars ?
« Odyssée, Destination Espace », une exposition conçue et réalisée par Cap Sciences et la Cité de l'Espace.
Rejoignez Odyssée, l’Académie Spatiale et partez sur les traces des héros de l’espace !
Vivez les grands moments de cette aventure des années 60 à aujourd’hui.
Explorez Mars, découvrez les répliques exactes des rovers martiens, jouez et obtenez votre Brevet d’Aptitude Spatiale.

Odyssée
Destination espace
Du 13 FÉVRIER 2015 à 18h au 03 JANVIER 2016
L'exposition ouvrira ses portes le vendredi 13 février 2015 à 18h
Nocturnes les vendredis de 18h à 21h, gratuit pour les 15-25 ans

jeudi, 12 février 2015

Véhicules hybrides, électricité et hydrogène

Le Conseil Général du département de la Manche a inauguré l’installation d’une station de recharge d’hydrogène à Saint-Lô pour son parc de véhicules hybrides électriques. Véhicules dont l’autonomie est prolongée grâce à une pile à combustible.


C'est la première collectivité à s'équiper d'une installation du genre en France. Il faut dire que le territoire s'y prête. On produit ici 10% de la production électrique française avec un mix énergétique décarboné important, grâce notamment aux énergies marines renouvelables. Ce surplus d'électricité n'allant pas être consommée in situ, le département a décidé de trouver une solution de stockage : l'hydrogène. Comment ca marche ? Des électrolyseurs consomment l'excédent d'énergie électrique en produisant de l'hydrogène à partir d'eau.

mercredi, 11 février 2015

La face cachée

Photographiée la première fois en 1839 par Louis Daguerre, la Lune ne montrera sa face cachée qu'avec les premiers clichés réalisés par la sonde russe Luna 3, le 4 octobre 1959. Ces clichés révélaient un hémisphère assez différent de celui qu'on peut observer de la Terre : peu de "mer" de lave mais beaucoup d'impacts de cratères. Dans la vidéo ci-dessous générée par ordinateur à partir des photos de la sonde spatiale Lunar Reconnaissance Orbiter, l'agence spatiale américaine (NASA) propose une vue imprenable sur la face cachée de la Lune avec, en arrière plan, la Terre.


Après le premier pas sur la Lune en 1969, l'exploration lunaire connait un renouveau depuis quelques années avec les mises en oeuvre des programmes spatiaux chinois, russe et indien. Lancé par la Nasa en 2009, la mission américaine Lunar Reconnaissance Orbiter, placée en orbite autour de la Lune à seulement 50 km de sa surface, cartographie l'ensemble de la Lune avec une précision inégalée : 50 cm de résolution.


Source : notre-planete.info

mardi, 10 février 2015

Préférer une allure tranquille

Une étude danoise s’est intéressée à 5049 danois interrogés au sujet de leur activité physique. On a suivi près de 1100 joggers et 413 sédentaires en bonne santé pendant 12 ans. Résultat : pour vivre plus longtemps, il faut exercer entre une et deux heures et demie de jogging, étalées sur un maximum de trois fois par semaine, à allure modérée, c’est-à-dire celle au cours de laquelle le coureur est toujours capable de discuter.

sport,jogging,sciences,santé


Il est important de souligner que la cadence lente du jogging correspond déjà à un exercice intense pour l’organisme. Une allure soutenue, répétée durant plusieurs années peut être préjudiciable pour la santé. Cette activité peut vraiment endommager le système cardiovasculaire. Donc si on court dans un but "santé", il faut préférer une allure tranquille.

Source : futura-sciences.com

06:12 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, jogging, sciences, santé

lundi, 09 février 2015

Partir dans l'espace

Mercredi, le Véhicule expérimental intermédiaire, alias IXV, de l’Agence spatiale européenne réalisera son vol de démonstration de rentrée atmosphérique contrôlée. La mission est courte – 1 heure et 40 minutes – mais elle représente un grand pas en avant pour l’Europe.


Partir dans l'espace, on sait faire : il suffit de prendre place dans une fusée et décoller. Mais qu'en est-il du retour sur Terre ? La rentrée dans l'atmosphère reste l'un des plus grands défis à relever pour le secteur spatial. Un moment où - pourrait-on dire - ça passe ou ça casse. Pour s'y confronter, l'expérimentation ne suffit pas, rien ne vaut les conditions réelles. C'est justement ce que s'apprête à expérimenter le nouveau véhicule de l'Agence spatiale européenne (ESA) baptisé IXV.

dimanche, 08 février 2015

La forêt sous la Manche

L’océanographe Dawn Watson, a découvert par hasard les vestiges d’une forêt engloutie, vieille de 6000 ans, dans la Mer du Nord. Cette forêt qui reliait la France à l’Angleterre date d’environ 6000 ans. C’est une tempête qui a touché la côte du Norfolk en 2013 qui a rendu cette forêt sous les eaux visible.


Une forêt engloutie sous la Manche découverte... par LePoint
Cette forêt appelée Doggerland n’est pas inconnue des géologues. Elle se trouvait entre la France et l’Angleterre durant une ère glaciaire, lorsque le niveau des mers était 100 mètres plus bas qu’aujourd’hui. Elle a ensuite été engloutie lors de la dernière fonte des glaces, il y a 6000 ans, ce qui a permis à la Grande-Bretagne de devenir une île.

samedi, 07 février 2015

Vagues de chaleur tous les 5 ans

Selon une recherche récente de l'agence météorologique anglaise (Met Office), le réchauffement climatique en cours multiplie par dix le risque d'étés extrêmement chauds en Europe, alors que le risque était seulement doublé il y a dix à quinze ans. Les climatologues et géophysiciens s'emploient à dessiner les grands traits de ces changements à l'aide de modèles informatiques complexes qui sont révisés régulièrement. Ils prennent en compte un grand nombre de paramètres : climatiques, géographiques... et l'empreinte des activités humaines.

températures,météo,changements climatiques,gaz à effets de serre,histoire,santé


Dans une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Nature Climate Change, des chercheurs britanniques ont revu leur précédente évaluation de 2004 concernant l'augmentation du risque de canicule en Europe occidentale à cause du réchauffement climatique. En effet, les vagues de chaleur sont les premiers évènements météorologiques extrêmes qui peuvent être attribués à l'influence des sociétés humaines sur le climat. La canicule de 2003 deviendra commune à la fin du siècle.
Dans leur première évaluation de 2004, ils avaient montré que, statistiquement, un événement comme la canicule de 2003 – avec des anomalies positives de températures de plus de 5 °C - avait une probabilité de se répéter tous les mille ans, ou plus. Désormais, ils estiment cette probabilité à quasiment une fois par siècle (tous les 127 ans). En ce qui concerne les vagues de chaleur, le risque a également été multiplié par 10 : de 1 tous les 50 ans à 1 tous les 5 ans.


Source : notre-planete.info

vendredi, 06 février 2015

Pas de pêche au poulpe l'été

Le poulpe se fait de plus en plus rare en Méditerranée. La pêche intensive est en train de faire disparaître l'espèce. Un arrêté préfectoral pourrait faire interdire la pêche au poulpe sur une partie des côtes méditerranéennes entre juin et septembre. C'est le seul moment de l'année où la femelle vient pondre dans les rochers. "Si on ne lui laisse pas le temps de se reproduire, de pondre et de s'occuper de ses petits, il est certain que la ressource périclite. Et malheureusement, cela se produit essentiellement en été", explique au micro de France 2, Nardo Vivente, de l'Institut océanographique Paul Ricard.


Le poulpe de méditerranée : une espèce menacée par francetvinfo
Pour Michel Portos, restaurateur, le poulpe est un produit rare. Ce chef marseillais ne cuisine que des produits frais. Ce jour-là, le chef prépare une daube de poulpe. Un délice qui pourrait disparaître de la carte des restaurants si la pêche du poulpe est interdite l'été prochain.

jeudi, 05 février 2015

11 ans sur Mars

La semaine dernière, le rover de la mission MER, Opportunity vient de fêter ses onze ans sur Mars. Il a déjà parcouru plus de 41 km. Un record pour un véhicule qui roule sur une autre planète que la Terre.

espace,astronomie,mars,expédition,robotique,photographie,photos

Opportunity (« opportunité, occasion » en anglais) est la deuxième astromobile de la mission Mars Exploration Rover de la NASA. Elle a atterri sur la planète Mars le 25 janvier 2004 dans la région équatoriale de Terra Meridiani. Conçu pour analyser géologiquement le sol martien, le robot était programmé pour ne fonctionner que pendant 90 sols. Or, le 25 janvier 2015, date du onzième anniversaire de son atterrissage, il est toujours opérationnel, ayant parcouru 41,8 km en 3908 sols. La durée du jour solaire martien, souvent nommé « sol », est d'environ 24 h 40 min. (Source : wikipedia)

espace,astronomie,mars,expédition,robotique,photographie,photos


Le rover Opportunity se porte bien et nous offre en cadeau d’anniversaire une carte postale panoramique très impressionnante de toute la région qu’il embrasse de ses yeux électroniques sur 245 °, en direction de l’Est, Nord-Est. Après une ascension de quelque 135 m depuis Botany Bay, le rover a atteint voici trois semaines le site nommé Cape Tribulation, au sommet de la crête ouest des remparts du cratère martien Endeavour.

Source : futura-sciences.com