vendredi, 18 avril 2014

Pas de diesel à Tokyo

Dans les années 90, les autorités découvrent que les diesels sont la principale source d’émission de particules fines et d’oxyde d’azote, alors qu’ils ne représentent que 20% du trafic. La capitale doit aussi faire face à la fronde croissante de collectifs d’habitants qui intentent des procès pour «pollution de l’air» en mettant des malades en avant.

particules fines,pollution,air,atmosphère,ville,japon,urbanisation,transport,environnement


En 1998, un jugement établit que les polluants génèrent de nombreuses maladies, et que les victimes peuvent être indemnisées. Le gouverneur Ishihara lance la campagne «Dites non aux véhicules diesel» en août 1999, sans attendre le feu vert de l’Etat. Tokyo demande aux entreprises et aux particuliers de ne plus conduire, acheter ou vendre des diesels. Il incite au remplacement de ces derniers par des véhicules essence et à l’installation de pots catalytiques.


Pour en savoir plus, on peut lire l'article publié sur le site du journal liberation.fr

jeudi, 17 avril 2014

Nouvelle grenadière

La SARL Peretto est une exploitation en arboriculture innovante. En mars 2007, soutenu par l’école agricole, des membres de la famille proche et amis, le projet est devenu réalité. Avec le concours de planteurs professionnels, les 10 hectares, situés dans le Gard, ont vu pointer 4000 jeunes grenadiers.

grenade,arboriculteur,fruits,jus de fruits,rapaces,oliviers,biodiversité,dessert


Aujourd'hui, la Grenadière est composée de plusieurs cultivars qui donnent des fruits adaptés à plusieurs modes de consommation.
«cultivar Provence » produit des fruits à pépins durs au jus rouge grenat très équilibré en goût, recommandé pour faire des jus de fruits et sorbets,
« Mollar de Elche » et « seedless » sont d’excellents fruits de bouche leurs pépins restants discrets, à consommer en salades de fruits, en accompagnement de desserts, en jus de fruits,
« Fina Tendral » de bonne qualité gustative, aux pépins souples,
« gorda de Jativa » proche de la Fina Tendral, à petits pépins.
Quelques cultivars dits « acides » se prêtent à la confection de gelée et confitures mais aussi à la vraie grenadine. Sur cette terre on retrouve une importante biodiversité florale et herbacée qui abrite coccinelles et autres insectes intéressants. Par ailleurs les outardes, hérons des bœufs, rolliers et guêpiers d’Europe viennent se nourrir ainsi que les hirondelles, tandis que 2 ou 3 familles de rapaces nichent dans les cyprès alentours. Il n’est pas rare de voir décamper lièvres, lapins de garenne, compagnies de perdreaux et faisans lors de nos interventions. Pour favoriser toute cette biodiversité il était important de planter d’autres arbres. Des haies d’oliviers, figuiers, néfliers, diospyros kaki, déclinés en plusieurs variétés ainsi que des cyprès de Florence agrémentent le verger.

Source : grenade-de-france.com

mercredi, 16 avril 2014

Mariner la viande dans de la bière

Cuire la viande au barbecue n’est pas bon pour la santé. De nombreux travaux ont mis en lumière les méfaits des hydrocarbures aromatiques polycycliques, composés toxiques libérés lorsque les flammes viennent lécher la viande. Dans une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, des chercheurs de l’université de Porto semblent avoir trouvé une solution pour diminuer ce risque : faire préalablement mariner la viande dans de la bière.

barbecue,santé,bière,marinade,cuisson,sciences,hydrocarbures


Les scientifiques ont préparé trois marinades différentes, une à la bière brune, une à la bière blonde et une à la bière sans alcool. Ils ont alors trempé la viande de porc pendant quatre heures, puis l’ont grillée au barbecue. Leurs résultats montrent que la marinade à la bière brune réduit la présence d’HAP de 53 %, celle à la bière blonde de 13 % et celle à la bière sans alcool de 25 %. Pour limiter l’émission de substances toxiques lors de la cuisson au barbecue, on peut aussi régler la hauteur de cuisson pour que la chaleur des braises cuise les aliments, plutôt que celles des flammes. Mais la chute de graisse sur les braises peut aussi contribuer à la formation des HAP.

Source : futura-sciences.com

mardi, 15 avril 2014

46% des espèces de bourdons en déclin

Les bourdons, à l'instar des autres pollinisateurs, jouent un rôle crucial dans la production alimentaire. Ils permettent la reproduction des végétaux et améliorent la production agricole, notamment celle d'aliments tels que les tomates, les poivrons et de nombreux autres fruits, légumes et graines que nous consommons. Sur les cinq principaux pollinisateurs des cultures européennes, trois sont des bourdons.

bourdons,abeille,agriculture,biodiversité,écosystème,urbanisation


Selon Ana Nieto, spécialiste de la biodiversité européenne à l'UICN et coordinatrice d'une étude récente, une proportion si élevée de bourdons menacés peut avoir des conséquences graves pour notre production alimentaire. Il faut protéger les espèces de bourdons et leurs habitats, restaurer les écosystèmes dégradés et promouvoir des pratiques agricoles respectueuses de la biodiversité afin d'inverser ces tendances négatives chez les populations européennes de bourdons. D'après l'étude, les effectifs de 46% des espèces de bourdons d'Europe sont en déclin, 29% sont stables et 13% en croissance. Le changement climatique, l'intensification de l'agriculture et les changements dans l'utilisation des terres agricoles sont les menaces principales auxquelles ces espèces sont confrontées. La pollution découlant des déchets agricoles et la destruction de leurs habitats liée à l'urbanisation contribuent aussi à leur régression.


Source : notre-planete.info

lundi, 14 avril 2014

38000 événements sismiques

Le Bureau central sismologique français (BCSF) a mis à la disposition du public le 12 mars 2014 sur son site franceseisme.fr le "Catalogue de la sismicité instrumentale de l'hexagone 1962-2009", ainsi que la carte correspondante. Copropriété du CNRS et du CEA, ce catalogue apporte une précision inégalée dans la localisation et la magnitude de plus de 38000 événements sismiques d'origine tectonique sur le territoire métropolitain et la zone maritime française pour la période 1962-2009. Fruit du projet SI-Hex, associant sept laboratoires CNRS-Université et le Laboratoire de détection et de géophysique du CEA de 2010 à 2013, il devient de fait la référence pour l'étude de l'aléa et du risque sismiques en France.

séismes,géographie,france,géologie,sciences,cnrs,cea


Le catalogue "BCSF-LDG" couvre le territoire métropolitain et la zone économique exclusive en mer (ZEE) élargis d’une bande de 20 km pour tenir compte des plus grandes incertitudes de localisation des épicentres. Pour la première fois, la magnitude de moment "Mw" a été calculée pour l’ensemble des données. Cette magnitude permet notamment d'estimer de façon plus précise que les autres échelles de magnitude l'énergie libérée sous forme d'ondes sismiques.

dimanche, 13 avril 2014

Ecolos et Internet

Récupérer l’énergie émise par les ordinateurs pour chauffer des locaux. L’idée n’est pas nouvelle : les datacenters appliquent déjà ce principe. Compte-tenu du volume de « baies » d’ordinateurs qu’ils gèrent, la gestion des flux d’airs chaud/froid est primordiale pour une meilleure répartition énergétique, et donc une économie (sur ce sujet précis, voir notre article Projet Marilyn, le premier data-center écologique haute densité au monde. La start-up Qarnot Computing mise sur la dispersion des calculateurs dans des « mini-centres de calcul » disséminés chez les particuliers, qui profitent en retour de la chaleur qui s’en dégage. Une idée brevetée depuis 2010 qui semble porter ses fruits : les locaux de la société en sont équipés, ainsi que certains de l’école Telecom Paris Tech. En chantier également 300 radiateurs en logements sociaux du côté de Balard à Paris.


Les Apprentis Z'écolos et Internet par Terraeconomica

Pour en savoir plus : webdeveloppementdurable.com

samedi, 12 avril 2014

Ecolabel Européen et tourisme

Créé en 2003, l'Ecolabel Européen Services d'hébergement touristique a été adopté par un nombre croissant d'établissements en France et en Europe. Les services de camping sont également de plus en plus nombreux être labellisés Ecolabel Européen depuis 2005. En apposant le label écologique européen, ces établissements touristiques affichent les engagements suivants : faible consommation d'énergie, faible consommation d'eau, faible production de déchets, utilisation de sources d'énergie renouvelables et de substances moins nocives pour l'environnement, communication et éducation des clients en matière d'environnement.

label bio,camping,tourisme,consommation,vacances,développement durable


87 % des voyageurs sont prêts à faire confiance à un label garantissant que leur voyage respecte les principes du tourisme durable, 56 % des Français sont prêts à payer plus cher leurs vacances vers une destination plus écologique, 50 % des voyageurs prennent en compte la certification dans leur choix d’un hébergement touristique, 30 % des écolabellisés notent un impact important voire très important du label sur le taux d’occupation.

vendredi, 11 avril 2014

Médias et intelligence

Les nouveaux médias affectent-ils l'intelligence ? Pour de nombreux commentateurs, le diagnostic est inquiétant. d’après Nicolas Carr, Google nous rendrait idiots. La télévision serait pour le chercheur Michel Desmurget assimilable à une « lobotomie ». De l’autre côté, on trouve ceux pour qui non seulement les médias n’abaissent pas notre capacité intellectuelle, mais pourraient même l’augmenter.

intelligence,internet,médias,sciences humaines,téléphone,éducation,apprentissage


Paru dans un numéro de The Atlantic, l’article de Nicholas Carr résume l’ensemble des critiques faites au réseau Internet. En présentant l’information sous la forme d’un flux constant, Internet empêcherait la « lecture profonde », condition fondamentale de la « pensée profonde », incapables de se concentrer sur un texte. N. Carr est lui-même un internaute aguerri. Cette baisse de la concentration attribuée au Net, il affirme en avoir fait l’expérience : « Ces dernières années, j’ai eu la désagréable impression que quelqu’un, ou quelque chose, bricolait mon cerveau, en reconnectait les circuits neuronaux, reprogrammait ma mémoire (…). Auparavant, me plonger dans un livre ou dans un long article ne me posait aucun problème (…). Ce n’est plus que rarement le cas. Désormais, ma concentration commence à s’effilocher au bout de deux ou trois pages. Je m’agite, je perds le fil, je cherche autre chose à faire. » 
N. Carr est conscient que son argumentation est la même que celle qui fut déjà utilisée pour les mass media, le cinéma, voire l’imprimerie. Lui-même le reconnaît : « Dans le Phèdre de Platon, Socrate déplore le développement de l’écriture. Il avait peur que, comme les gens se reposaient de plus en plus sur les mots écrits comme un substitut à la connaissance qu’ils transportaient d’habitude dans leur tête, ils risquassent d’“arrêter de faire travailler leur mémoire et de devenir oublieux.” » À propos de l’imprimerie : « L’arrivée de l’imprimerie de Gutenberg, au XVe siècle, déclencha d'autres inquiétudes. L’humaniste italien Hieronimo Squarciafico s’inquiétait de ce que la facilité à obtenir des livres conduise à la paresse intellectuelle, rende les hommes “moins studieux et affaiblisse leur esprit.” »
 Peut-être qu’Internet offrira, à l’instar de l’écriture et de l’imprimerie, des bénéfices aujourd’hui insoupçonnés.

Source : scienceshumaines.com

jeudi, 10 avril 2014

Ma thèse en 180 secondes

Ma thèse en 180 secondes est un concours pour faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre. Les jeunes chercheurs doivent développer leurs compétences en communication et montrer le dynamisme de la recherche française. Les gagnants participeront à une finale internationale qui se tiendra en septembre 2014 au Québec, créateur de ce concours en langue française.

education, sciences,sciences humaines,cnrs,concours


Né en Australie en 2008, ce concours a été lancé pour la première fois en langue française en 2012 au Québec par l’Acfas, l’Association francophone pour le savoir. Celle-ci a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones et l’a introduit en France pour la première fois l’an passé en Lorraine. Cette année, 23 universités et communautés d'universités se sont portées volontaires, avec l'appui des délégations régionales du CNRS. 15 régions françaises seront ainsi représentées.

Les finales régionales à venir
- Poitou Charente Centre : 10 avril
- Lorraine : 24 avril
- Auvergne : 25 avril
- Rhône Alpes : 14 mai
- Normandie : 22 mai
- Midi-Pyrénées : 22 mai
- Languedoc-Roussillon : 26 mai

Mais aussi l’Ile-de-France, l’Aquitaine et la région Paca (dates non arrêtées)

mercredi, 09 avril 2014

S'adapter aux 2°C, voire aux 3°C ou 4°C

Les températures ont déjà augmenté d’environ 0,8°C depuis 1900 et devraient dépasser le plafond de 2°C si elles suivent les tendances actuelles dans les décennies à venir, d’après ce que montre un rapport de l’ONU. « La fenêtre d’opportunité se ferme rapidement sur l’objectif des 2°C » a déclaré Johan Rockstrom, directeur du Centre de Résilience de Stockholm, et expert sur les risques des canicules, inondations, sécheresses et l’augmentation du niveau des mers.

changements climatiques,onu,inondations,sécheresse,températures


« Le débat dérive sur « peut-être que nous pouvons nous adapter aux 2°C, voire aux 3°C ou 4°C » a déclaré Johan Rockstrom, qui fait partie de l'équipe de rédaction du rapport. De telles augmentations feraient considérablement augmenter les risques pour les approvisionnements en eau et en nourriture, et pourraient provoquer des dommages irréversibles, tels qu’une fonte de la glace du Groenland, d’après les rapports de l’ONU. Des scientifiques internationaux sont rassemblés à Berlin du 7 au 12 Avril pour relire le rapport de 29 pages qui estime également que le passage nécessaire aux énergies à faible taux carbone coûtera entre deux et six pour cent du PIB mondial d’ici 2050.

mardi, 08 avril 2014

Effacement de consommation électrique

L'« effacement de consommation électrique » ou « lissage de la courbe de charge par le pilotage de la demande » consiste, en cas de déséquilibre offre/demande d'électricité à provisoirement réduire la consommation physique d'un site donné ou d'un groupe d'acteurs, l'effacement étant déclenché par une stimulation extérieure.

électricité,énergies renouvelables,consommer autrement,économie,éoliennes,solaire,industrie,internet


L'effacement peut constituer un substitut économique à l'installation de nouveaux moyens de production et une réponse a la difficulté de stocker de l'énergie pour l'utiliser plus tard, notamment afin de contribuer à l'équilibrage du réseau lors d'une baisse de production, d'une hausse de consommation, ou de compenser l'intermittence de la production à partir d'énergies renouvelables (solaire, éolien, etc.), sans sacrifier le confort des ménages et la production des entreprises. Par exemple, faire la lessive ou la vaisselle la nuit et l'extinction de 15 à 30 min du chauffage électrique dans un logement ou un bureau bien isolé ne modifie pas le confort des consommateurs. De même, l'arrêt d'un process industriel a un impact limité si l'usine peut continuer à fonctionner sur ses stocks intermédiaires. L'effacement est facilité par le développement des « réseaux intelligents » permis par les TICs, avec l'utilisation d'automates industriels ou de compteurs intelligents, dans une dynamique de type « troisième révolution industrielle ». La structure autrefois pyramidale et centralisée du système électrique tend à devenir plus horizontale et à donner aux consommateurs un rôle plus actif, tout en permettant un système plus efficient et sûr.

Source : wikipedia.org

Pour en savoir plus : actu-environnement.com

lundi, 07 avril 2014

Pourquoi 2 oreilles

Selon Marie-Christine de La Souchère, scientifique, : "Si nous ne possédions pas deux oreilles, nous aurions du mal à localiser les sons. Quand un son arrive latéralement, l'onde sonore parvient aux deux oreilles avec un certain déphasage. Le cerveau enregistre ce décalage et nous informe de la direction d'où provient le son. Comme pour la vision binoculaire, il existe une sensation de relief, qui nous permet également de déterminer si un son provient de l'avant ou de l'arrière, d'en haut ou d'en bas, mais avec moins de précision que lorsque la source sonore est latérale."

santé,médecine,ondes,homme,sciences,cerveau


"L'analyse cérébrale s'appuie également sur la différence d'intensité sonore reçue par chaque oreille. Mais contrairement au précédent, qui prévaut jusqu'à 1000 Hz environ, ce processus ne prend le pas qu'à des fréquences de l'ordre de 4000 à 5000 Hz. En deçà de ces valeurs, la longueur d'onde est supérieure à la largeur de notre tête, que les ondes contournent du fait de la diffraction. La différence d'intensité entre les sons perçus par les deux oreilles atteint 30 dB à 10.000 Hz contre seulement 8dB à 1000 Hz. L'intercorrélation binaurale est très forte pour un interlocuteur situé dans une position précise et très faible pour l'ensemble des bruits issus de directions multiples. Le cerveau parvient à concentrer son attention sur la partie corrélée, d'où l'effet cocktail party, qui nous permet de suivre un interlocuteur parmi une multitude de conversations."

Source : sciencesetavenir.fr

dimanche, 06 avril 2014

Tous les quartiers de Barcelone

Visiter tous les quartiers de Barcelone depuis son fauteuil avant de faire le pas :

barcelone,tourisme,espagne,catalogne,vidéos



source de l'image : voyage-monde.fr

samedi, 05 avril 2014

Dépolluer les océans en 5 ans

Il y a dans les océans, 5 principaux gyres océaniques, de gigantesques tourbillons animés par la force de Coriolis. Tous entraînent dans leurs courants des tonnes de déchets, qui y restent bloqués, en majorité des plastiques, auxquels il faut entre 50 et 1000 ans pour se décomposer. Boyan Slat, étudiant ingénieur en aérospatiale aux Pays-Bas, a présenté son projet Ocean Cleanup qui mobiliserait des bases fixes et laisserait les courants faire le reste, c’est-à-dire amener les déchets dans les barrages flottants.

océans,pollution,écosystème,plancton,plastique


Selon une hypothèse qui nécessite d’être testée, le plancton pourrait nager en dessous des barrages, afin d’éviter de perturber l’écosystème. Le plastique, en revanche même les petits morceaux, resterait bloqué. Les plateformes sont pensées pour être autosuffisantes, en utilisant la force des courants, des vagues et du soleil. Le barrage flottant prendrait la forme d’une raie manta permettant d’épouser le parcours des courants marins empruntés par les déchets plastiques.

Source : consoglobe.com

vendredi, 04 avril 2014

Pollution à Oulan-Bator

L'habitation traditionnelle mongole est réputée pour sa capacité à préserver du froid les familles nomades dans les steppes. Un poêle central au petit bois chauffe la pièce unique, dont la forme permet à la chaleur de circuler. Le sujet est devenu un enjeu de santé publique car 60 % de la population de la capitale, Oulan-Bator qui rassemble la moitié des 2,8 millions d'habitants du pays, vit dans des quartiers de yourtes.

pollution,mongolie,atmosphère,santé,air,charbon,chauffage,population


Les hivers les plus rudes contraignent les bergers nomades à se sédentariser dans les bidonvilles qui ont encerclé Oulan-Bator. Entre 30 000 et 40 000 personnes s'installent en lisière de la ville chaque année, selon un recensement effectué en 2010. Il suffit d'un hiver plus glacial que les autres pour qu'une famille perde tout son bétail. Le groupe prend alors la route et s'installe aux abords de la capitale, dans l'espoir d'y trouver un travail salarié. C'est ce que Bolormaa et son époux ont fait il y a six ans, abandonnant la région du lac Khuvsgul, l'un des points les plus au nord du pays. Ici, au moins, son mari est employé par intermittence dans la construction, mais si le couple avait le choix, il retournerait à la vie rurale. A Oulan-Bator, les poêles à charbon empoisonnent petit à petit les Mongols.

Source : lemonde.fr

jeudi, 03 avril 2014

Une île 100% autonome

L'île espagnole d’El Hierro, située dans l'archipel des Canaries, s’apprête à devenir la première île au monde 100 % autonome grâce aux énergies renouvelables. Pour réussir cet exploit, elle mettra en marche une centrale hydro-éolienne. Combinant les énergies éolienne et hydraulique, la centrale assure une production constante d'énergie, à un coût bien moindre que l'énergie actuelle, alors que l'île fonctionne presque exclusivement avec des sources conventionnelles.

énergies renouvelables,éoliennes,espagne,ile,biosphère,co2,hydraulique,consommation


La centrale hydraulique et le parc éolien ont une capacité de 11,5 mégawatts chacun, soit plus que la consommation de l'île qui est de huit mégawatts en heures de pointe. Le gouvernement a calculé qu'il peut économiser 80 millions d'euros en vingt ans grâce à cette centrale. elle permettra à l'île, qui fait partie de la réserve mondiale de la biosphère de l'Unesco, d'éviter chaque année l'émission de 18700 tonnes de CO2 et la consommation de 6000 tonnes de fuel.

Source : futura-sciences.com

mercredi, 02 avril 2014

Les virus du permafrost

Un nouveau type de virus géant a survécu plus de trente mille ans à la congélation, dans une couche de permafrost sibérien contemporaine de l'extinction de l'homme de Neandertal, selon une étude publiée dans les comptes rendus de l'Académie des sciences américaines. Selon Jean-Michel Claverie, coauteur de l'étude, la démonstration que des virus enfouis dans le sol il y a plus de trente mille ans puissent survivre et être encore infectieux suggère que la fonte du permafrost due au réchauffement climatique et l'exploitation minière et industrielle des régions arctiques pourraient comporter des risques pour la santé publique.

médecine,virus,sibérie,pétrole,permafrost,sciences,arctique,santé


La région de Choukotka, d'où provient ce virus géant, abrite de grandes réserves de pétrole, de gaz naturel, de charbon, d'or et de tungstène. La possibilité d'une réémergence de virus considérés comme éradiqués à partir du permafrost n'est plus un scénario de science-fiction. Celui de la variole par exemple, qui a sévi jadis en Sibérie, se multiplie de façon similaire à ce virus géant et pourrait toujours exister sous terre. Récemment, c'est un nouveau parasite protozoaire séquestré par la glace qui a émergé et a affecté otaries, morses et ours de l'Arctique au Canada.

Source : lemonde.fr

mardi, 01 avril 2014

Ingénieux ingénieur

« Pendant des années, j'ai vu arriver au CERN des jeunes ingénieurs de tous les pays. Si les Français étaient des érudits à la tête bien pleine, ils ne pouvaient souvent travailler qu'en tandem avec un technicien supérieur capable de réparer un matériel. Leurs collègues allemands, en revanche, savaient retrousser leurs manches et jouer du fer à souder. Il est grand temps, à l'heure de la construction européenne, de modifier notre logique pédagogique. D'où l'intérêt des méthodes d'apprentissage par l'action. Plus d'une vingtaine de ces méthodes pédagogiques sont déjà expérimentées aux États-Unis. En prouvant concrètement qu'elle peuvent être adaptées à notre culture, en les intégrant au cursus normal des élèves ingénieurs, l'École des Mines de Nantes ouvre en France une voie nouvelle et prometteuse pour la formation des ingénieurs. » Georges Charpak

éducation,sciences humaines,pédagogie,bricolage,humour,électricité,chimie


Trois ingénieurs font une ballade en voiture : Il y a un électricien, un chimiste et un programmeur de chez Microsoft. Ils devisent joyeusement, lorsque leur voiture tombe en panne. Ne connaissant rien à la mécanique, chacun y va de son commentaire. L’électricien pense que ce doit être un problème électrique et qu’il serait bon de vérifier les contacts. Le chimiste suggère que l’essence s’est peut-être émulsifiée et qu’il faudrait sûrement vidanger. L’ingénieur Microsoft, qui ne connaît rien à rien propose : nous allons fermer les fenêtres, sortir, rentrer, ouvrir les fenêtres et probablement que ça marchera !

source : blague.dumatin.fr

lundi, 31 mars 2014

Faire mieux avec moins

Jugaad est un terme hindi qui désigne le fait d’improviser des solutions efficaces à partir de ressources très limitées. En d’autres termes : “faire plus avec moins”. L'innovation Jugaad, ou frugale, apporte plus de valeur aux consommateurs tout en utilisant moins de ressources. Ce concept, né en Inde, s'est peu à peu exporté dans d'autres pays en voie de développement, mais aussi en Europe. On peut y voir l'espoir d'une société moins individualiste.

dimanche, 30 mars 2014

Gestion durable des forêts

Ce film met en évidence la façon dont la Finlande constitue un exemple dans la gestion durable des forêts et comment les innovations nombreuses et variées qui émergent du secteur forestier de ce pays peuvent aider, non seulement la Finlande, mais le reste de l'Europe, à atteindre l'objectif de reverdir leurs économies. Le bois, contrairement aux combustibles fossiles, est une ressource renouvelable, car les arbres repoussent suite à l'ensemencement, à la replantation et à la régénération naturelle.


Le travail de la Finlande dans le développement de produits en bois novateurs, démontre comment le bois peut être utilisé comme une option plus verte non seulement dans les industries traditionnelles telles que la construction et la production de pâte et de papier, mais dans des domaines aussi vastes que l'énergie, les produits pharmaceutiques et la médecine.