Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Toxicité de l’aluminium pour la santé | Page d'accueil | L'avenir de l'arbre au coeur des parcelles agricoles »

mercredi, 01 août 2012

Les acariens ne supportent pas l'altitude

Les acariens mesurent moins d’un demi-millimètre et se comptent par millions dans les literies. Les Dermatophagoides pteronyssinus fouinent en permanence les recoins des matelas à la recherche de nos peaux mortes, et des moisissures dont ils se nourrissent. Les Cheyletus, eux sont des prédateurs impitoyables, faisant la chasse aux Dermatophagoides pour les dévorer. Mais ces arachnides ne supportent pas l’altitude, au-dessus de 1500 mètres, ils sont inexistants. En effet, pour bien vivre et proliférer, un acarien a besoin d’un environnement chaud et humide : 25°C, et 75 % à 80 % d’humidité. Dans ces conditions il mange 5 fois plus, et se reproduit également 5 fois plus. 

montagne,allergie,médecine,santé,air

Or en altitude, ces conditions ne sont pas réunies. L’air y est en général plutôt sec. Et mis à part en été, il fait rarement plus de 25°C au-dessus de 1500 mètres. Voilà pourquoi certains allergologues préconisent des cures en montagne pour les personnes allergiques aux acariens. L'air pur de la montagne est de toute façon bénéfique à tous.

Source : futura-sciences.com

Écrire un commentaire