Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La pollution sonore des plateformes | Page d'accueil | Roger Glover and Guests "Love Is All" »

samedi, 14 juillet 2012

La peinture doit être architectonique

"La peinture doit être architectonique, décorative d'une surface sans recherche imitative, mais suggestive" écrit le peintre. Né à Bordeaux en 1880, Félix-Elie Bonnet dit Tobeen s'établit à Paris en 1907 et fréquente les artistes regroupés à Montparnasse, à la Ruche, où il trouve un premier atelier.
Dès 1911, il expose à Paris au Salon des Indépendants dans la salle des cubistes puis au Salon d'Automne. Mais c'est en 1912 qu'il se fait remarquer, au Salon de la Section d'Or où il présente onze oeuvres. En 1913, Tobeen est sélectionné avec trois oeuvres à l'Armory Show de New York, Chicago et Boston.
De sa phase cubiste, Tobeen conservera une vision synthétique de la nature qu'il appliquera aussi à la scène de genre et aux portraits. Il ne se départira pas de cette vision de constructeur, qu'il adoucit d'une touche mouchetée, conférant à ses oeuvres, notamment à ses bouquets, un aspect velouté captant la lumière dans une douce sensualité.

tobeen.jpg

Du jeudi 26 juillet 2012 au jeudi 13 septembre 2012, à la Galerie des beaux-arts de Bordeaux, on peut visiter l'exposition Tobeen, un poète du cubisme

11:22 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arts, bordeaux, aquitaine

Écrire un commentaire